Journal de survivants #02

Deuxième jour

En ce jour de premier jour de confinement Français, à l’heure où j’écris ces lignes, je sais que chez nous en Belgique nous y entrons officiellement ce mercredi midi. Comme je l’avais dit à des amis Français “vous inquiétez pas, on vous suit bientôt”. Je ne croyais pas si bien dire.

Je ne sais pas vous, mais cette journée, j’ai pris le temps d’ouvrir ma fenêtre pour aérer dans un premier temps et dans un second pour regarder le ciel, observer le vol des oiseaux et le peu de traces de passages d’avion. Ce calme extérieur me semblait fort hors normes par rapport à l’ambiance. Puis mon chat est arrivé, a miaulé un “bonjour” à sa manière, un petit câlin et a aussitôt rejoint sa gamelle dans un trottinement amoureux. Il n’y a guère que eux, les animaux, pour ne pas trop sentir la différence. À part peut-être ceux qui ont été lâchement abandonné dans des refuges pour soit-disant “éviter de propager plus le virus”. Bande d’idiots.

Sur les Discords dont je fais partie, il y a beaucoup d’étudiants. Des lycéens français et quelques étudiants en fac et hautes écoles belges. La grande majorité relève des serveurs de classes virtuelles qui buguent, parce que trop de connexion en même temps. Normal, ces serveurs n’ont pas été codé pour accueillir autant de monde en même temps… Cela a fait le même que lors d’une sortie d’extension WoW.

Le brouillon de cet article normalement prévu pour une semaine se fait déjà très long. Je pense qu’il va peut-être sortir tous les deux jours, cela sera peut-être plus digeste à lire 🙂

 

Sinon, quoi de neuf prévu pour les petits aujourd’hui ? Un petit retour sur les virus, mais avec papa, qui a fait des études en biotechnique et a ainsi expliqué simplement ce qu’était une cellule et pourquoi il est si compliqué de se débarrasser d’un virus. En voyant les dessins, cela m’a rappelé mes cours de chimie 🙂

Ensuite, petite lecture du JDE sur la tablette, sujet libre, ma fille pouvait choisir son article à lire. Son sujet curiosité du jour a été “le sommeil”. Pendant ce temps, j’ai créé un petit jeu pour mon fils dans la pièce d’à côté. Assis au milieu de la pièce, je l’ai entouré de cartes Uno, de 0 à 9. Étant en maternelle, il est dans l’apprentissage des chiffres, ainsi que les calculs faciles (du genre : tu as 3 billes rouges, combien de billes bleues tu dois ajouter pour avoir en tout 5 billes ? exemple donné par son institutrice ce vendredi avant l’arrêt des écoles. Merci Madame Rita).  Un apprentissage qu’il a beaucoup apprécier. Il devait glisser sur ses fesses pour retrouver le chiffre que je lui demandais. Un vrai chef, il a fallu corser le jeu quand j’ai vu qu’il ne faisait pas d’erreur. « Un 7 bleu. Un 8 jaune. Le chiffre après 5. Remets maintenant les cartes dans l’ordre« . Et là, première petite erreur, un inversement de rien du tout entre le 8 et le 9. A refaire dans la semaine, il a beaucoup aimé.

Ce jeu des chiffres avec des cartes, j’ai décidé de l’appliquer également à sa sœur par après qui a venait de terminer sa lecture. Pendant que j’installais devant elle un maximum de carte, elle devait les nommer. C’était plus un exercice amusant d’échauffement pour elle.

Une fois cela installé, je lui ai demandé de me composer des nombres avec les cartes et les directives que je lui donnais : “Je veux deux centaines, cinq dizaines et huit unités”. Devant elle, et sans couleur distinctive elle devait donc me faire le nombre …. 258, oui ! Bravo à ceux du fond qui suivent ^^ Et pour corser son exercice, avec les cartes +2, +4 et l’inversement de sens, je lui faisait faire des additions et soustractions. Pimenter avec un 0 qui popait à côté d’un +2 suivi d’un +4 (+20, +4), cela a fait un bon exercice. Et elle qui a les maths en horreur ça lui a permis de passer un bon moment. Normal ! Pour son cerveau il s’agissait d’un jeu, pas d’un devoir !

Papas et mamans qui me lisez, allez-y ! Utilisez cet atelier pour vos bouts de chou durant ces journées de confinement, c’est très plaisant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :